ok

 

la galactographie

introduction

 

« Derrière chaque être vivant, il y a trente fantômes, car tel est le rapport des morts aux vivants. Depuis l'aube des temps, environ cent milliards d'êtres humains ont vécu sur cette planète.

Et ce nombre est très intéressant car, par une curieuse coïncidence, il existe environ cent milliards d'étoiles dans notre univers local, la Voie Lactée. Ainsi, pour chaque homme qui vécut jamais une étoile brille dans l'espace. »

Arthur Charles Clarke, préface à « 2001, l'odyssée de l'espace »
Editions France Loisirs, 1984
Edition originale, 1968

 

 la Galaxie connue à ce jour

Si les chiffres ont évolués durant les dernières décennies, l'idée de ces sépultures stellaires laisse rarement impassible, et elle est liée à nombre de croyances, ne serait-ce que les constellations. Souhaitons qu'Isaac Asimov ait trouvé son étoile. Quant à moi, je pense à toutes celles qu'il a imaginées, tapies au sein de notre galaxie...

La Galaxie, avec une majuscule, est le système stellaire qui contient notre Soleil. Elle ressemble à un disque très aplati qui, vu par la tranche pour un observateur situé sur Terre, apparaît comme une bande de lumière diffuse : la Voie Lactée. Née il y près de 15 milliards d'années, la Galaxie a un diamètre d'environ 90 000 années-lumière, pour une épaisseur de 5 000 années-lumière au niveau du bulbe central.

Si l'estimation du nombre d'étoiles qu'elle contient croît d'année en année pour atteindre aujourd'hui plusieurs centaines de milliards d'étoiles, la citation d'Arthur Clarke n'en reste pas moins très poétique.

Rappel :

  • une année-lumière (1 al) est la distance que parcourt la lumière dans le vide en une année terrestre, soit près de dix mille milliards de kilomètres ;
  • un parsec (1 pa) est la distance à laquelle un observateur verrait le couple Terre-Soleil sous un angle de 1", soit environ 3,26 al ou trente mille milliards de kilomètres.

 

Voie Lactée

Carte tirée du site http://atunivers.free.fr de Richard Powell, et présentée ici avec son aimable autorisation.
Le fond de la carte suivante, sans les annotions, est également extraite de ce site.

 

 la Galaxie imaginée par Asimov

A travers ses oeuvres, Isaac Asimov a exploré la galaxie plus loin que n'importe quel astronome, limité par sa seule imagination (et peut-être aussi par son sens des réalités). Il a ainsi rêvé d'une humanité essaimant à travers toute la Galaxie : explorant quelques mondes, puis colonisant de lointaines planètes, façonnant ensuite un Empire, pour finalement ériger la célèbre Fondation.

La cartographie présentée ici est une réalisation personnelle déduite des informations scientifiques de ce siècle et des oeuvres de l'écrivain. Il ne fut pas aisé de faire coïncider les deux, d'une part les connaissances évoluant vite, et d'autre part les oeuvres d'Asimov se contredisant parfois entre elles, ce que reconnaît l'auteur lui-même. Les secteurs et planètes ont donc été placés au mieux.

Chaque quadrant contient la description des principaux mondes le composant, ainsi qu'un agrandissement de la carte. Vous pouvez également visualiser un agrandissement de la carte complète de la galaxie.

Mise en garde :

  • les étoiles et planètes se situent bien sûr dans un espace tridimensionnel ; mais les astres imaginés par le bon docteur sont ici placés sur un espace plan afin, d'une part de simplifier la cartographie, et d'autre part car les données ne sont pas suffisantes pour un positionnement plus précis.

 

quadrant
Gaïa
quadrant
Terre
quadrant
Trantor

quadrant
Terminus

 

 

webmestre plan du site copyright Valid HTML 4.01 Transitional
menu bas